Hello world, de moi à vous, en passant par le clavier

Ceci est le tout premier post de mon blog. Une sorte de jet rapide, une ôde à la faute d’orthographe, un pied de nez à la grammaire, une invitation à glousser en survolant mon glossaire. C’est, sans aucun filet de sécurité, une glissade de main sur un clavier 105 touches anti-ergonomique dans sa dispositions poussiéreuse, usé par l’âge et par ses dômes caoutchoucs bas de gamme… Mais dont les inscriptions des lettres demeurent intacte ! Car oui, tel la poésie azerty qui va suivre, ce blog abordera une multitudes de sujet qui seront parfois mise en images pour être mieux saisie. Il sera aussi important de s’attarder sur zqsd (ou wasd) si un jeu aussi vidéo que ludique propose un bon output à ces inputs, que de presser vigoureusement la touche F12 afin de lancer plein d’espoir un rendu 3D après des heures sous Blender à modéliser. La dextre, dans ses chaotiques allées et venues des touches au mulot, pourra s’arrêter sur la palette pour laisser libre court à des envie graphiques plus ou moins stylet pour présenter ma pensée sans l’altérée.
Un soupçon de programmation et de logiciels pourront aussi être abordée afin de partager les découvertes.
Ici je suis libre, c’est moi qui suis à la barre. Ce site est mon espace, tant que j’aurais le ctrl et la volontée si une idée me plaît ou un évènement me fait rager il y fera son entrée pour qu’il imprime votre système !
Tout en tabulant sur le prochain article je prendrai tout de même garde à ne pas élever le ton au risque de vous perdre et de me retrouver sous les VERROUS attendant la peine CAPITALE !
Il est possible également que je tente de m’exprimer dans la langue de \ »shake’s’pire\ » et exercer également mon bien meilleur franglais, vous aurez alors le droit de me lapider à coup de pavé numérique, on est sur internet tout de même !
Mon but pour ce lancement est que la mécanique du blogging rentre avant que je ne m’échappe.
je dirais pour finir que si l’aventure démarre, ce sera une joie d’insérer de nouveaux billets entre les suppressions d’article jugé trop honteux et les pause flemme. Mais c’est surtout de vous savoir en train de flirter de page en haut à pages en bas pour finalement retourner à la page home en attendant la fin;
Cet instant passé à pianoter s’est finalement avéré plus long qu’espéré. C’est dire, il y a tant à (p/t)apoter sur les périphérique d’entrée…
En vous souhaitant bonne lecture à venir.

ROCK&SCROLL !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *