Combattre le standard azerty

Je ne vais pas vous refaire tout un discours sur le fait que nos claviers actuels (qu’ils soient qwerty ou autre) on tout les défauts et contraintes physique des anciennes machines à écrire, vous trouverez ça un peu partout sur le web. Je veux parler ici spécifiquement de notre azerty national.

La version courte :
L’azerty est une disposition pourrie à fuir à tout prix.

La version longue:
Les historiens ne savent pas dire si cette disposition a été faite expressément dans le but d’isoler les français du reste du monde, dans une forme d’exception culturelle supplémentaire. Car nous et nos voisins les belges sommes les seuls à utiliser l’Azerty (Sortez un peu voir le monde que diable !!).
Certains sont plutôt d’avis que les auteurs de ce méfait auraient placés les touches aux hasard (et comme le dit Wikipedia, le hasard n’a pas bien fait les choses…).

 
Quoi qu’il en soit, cette mise en forme du clavier aussi mauvaise soit elle, s’est imposé dans le pays.
Et c’est là que se trouve le gros problèmes, car à la manière de maya pour les logiciels de 3D ou de Facebook pour les réseaux sociaux, l’outils, bien que vicieux à souhait, bénéficie de l’effet boule de neige et est devenu un STANDARD.
Des années d’utilisation et de conditionnement dès notre naissance nous ont assoupi et fait oublier les autres possibilités en supprimant toute envie de nouveautés…
Mais ne perdez pas espoir, française, français, car l’avenir nous appartient ! Nous pouvons briser nos chaînes ! Nous relever ! Prendre notre courage à deux mains et dégager nos doigts de la médiocrité. Sortir de la boucle infernale qui entrave la frappe de chacun ! En résistant et combattant pour changer la face des touches ! Ce fut un honneur de dactylographier à vos côté commandant…
Humm… Pardon… Je me suis un peu emporté, rhaaa la folie du patriotisme informatique !

Plus sérieusement, si vous écrivez majoritairement en français, saviez vous qu’il existe des dispositions réellement étudiée pour la langue française (ce qui n’est absolument pas le cas de l’azerty) ?
Elles n’ont malheureusement jamais réussi à percer suffisamment pour être adoptées massivement. Historiquement cela fait plus de 100 ans (avec une première proposition en 1907) que des experts tentent de remplacer cette disposition pourrie. Le plus intéressant étant sans doute le Marsan, proposé par Claude Marsan en 1976 qui avait même fait l’objet d’une norme, mais qui ne s’est pas du tout répandu à cause des habitudes trop ancrées et qui a fini par tomber dans l’oubli, gros clin d’œil à cela dans le film « le nom des gens ». D’ailleurs l’état, bien conscient que tout les français écrivent sur des claviers complètement inadaptés, tente encore une fois de faire une norme en ce moment même.

 
Mais n’attendez pas qu’une norme arrive pour changer ! (vous risquez d’attendre encore longtemps) car malgré tout, certaines dispositions récentes ont tout de mêmes connu un succès relatif, c’est celles-ci qui nous intéresse.

Par exemple le dvorak-fr (adaptation française du dvorak américain) assez répandu, bénéficie déjà de la réputation de son homologue anglais. Il faut savoir que le record de vitesse de frappe est détenu sur cette disposition en version US (en 2005 en tout cas).

Encore plus optimisé pour la langue française, le bépo, qui corrige certains petits défauts du dvorak-fr. Ce serait définitivement le choix de prédilection pour un écrivain !

 
Maintenant je dois avouer que je ne suis pas tout blanc puisque je vous dis de fuir le standard azerty (en réalité il n’est même pas dans les normes française donc on ne devrait pas parler de standards) alors que moi même j’utilise une disposition qui est encore plus standard: le qwerty (US). Je vais toutefois expliquer ce choix.

Le qwerty n’est pas non plus optimisé au maximum (que ce soit pour l’anglais ou le français). Mais au moins c’est un standard international. Rester en azerty c’est réellement être le cul entre deux chaises. On l’a uniquement dans notre pays, mais ce n’est pas du tout bien fait pour notre langue. Donc pour moi il faut soit faire le choix de partir vers quelque chose qui soit vraiment étudié pour notre vocabulaire (bépo es-tu là ?), soit vers quelque chose de plus universel. J’ai fait le 2ème choix pour les raisons suivantes.

1/ Je sais que je vais sans doute écrire de plus en plus en anglais ou éventuellement me déplacer à l’étranger.

2/ Pour les emplacement des touches, en tant que CG (computer graphics) artist… Absolument tout les logiciels que j’utilise ont des set de touches et des raccourcis prévus pour le qwerty ! Et même en tant en tant que gamer ! Dans les jeux vidéos, plus besoin de mettre « zqsd » (aka nous) à la place de « wasd » (aka le reste du monde).

 
Au final, quitte à être sur un standard autant être sur un vrai.

Maintenant, faites votre choix !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *